video/
3 avril 2020

La 5 G au parlement européen, session 2, ou la cécité comme mode d’organisation politique


Le journalisme libre coûte cher.

Pour faire des articles, reportages, interviews, vidéos… Aidez-nous: abonnez-vous, abonnez la famille, les amis, parlez de nous, faites un don.

Le 20 février, à l’initiative de la député européenne Michèle Rivasi, a lieu une seconde table ronde «  5G, ciel et satellites  : pollution du spectre radio, comment partager les fréquences de notre Espace commun mondial  ». Les invités  : Giles Robert, directeur de l’observatoire Centre-Ardenne, le seul et unique d’où on puisse encore voir correctement le ciel étoilé en Belgique  ; Éric Allaix, de l’organisation météorologique mondiale  ; Philippe Achilleas, professeur en droit public à Paris (Paris-Sud, Panthéon-Sorbonne), spécialiste en droit relatif à l’espace et droit des télécommunications. S’y ajoute Branimir Stantachev, de la DG Connect de la Commission européenne.

Nous avons posé une question à ce dernier. Sa réponse et son attitude en disent long…
Pour lire un article complet sur le sujet : ici


Recevez notre lettre d'information

diam neque. id, in Praesent commodo facilisis tristique