PANNE DE TRANSMISSION

Illustré par :

«…dans la famille contemporaine des pays industrialisés, les compétences, non seulement du père mais des deux parents, deviennent obsolètes de leur vivant, faisant qu’ils n’ont guère d’intérêt à les transmettre à leurs enfants, même si la possibilité leur en était offerte. »[note]Renaud Beauchard, à propos de Christopher Lasch.

La postmodernité marque des ruptures dans plusieurs domaines. Dans La condition postmoderne (1979), Jean-François Lyotard n’avait pas attendu la « révolution numérique » pour prendre acte de bouleversements, par comparaison avec la modernité que nous connaissions depuis le XVIIIe siècle. Parmi eux, la disparition des grands récits structurants sur lesquels s’appuyaient les membres des sociétés occidentales pour donner un sens à leur existence individuelle et collective. Exit Dieu, le Roi, la Tradition, le Prolétariat, le Communisme. Restaient le Progrès sous la forme abâtardie de la toute-puissance technicienne censée donner une direction au monde, ainsi que...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.

commodo leo. Curabitur Donec consequat. Lorem