Het postmoderne westen en spiritualiteit

Illustré par :

ENTRETIEN AVEC ABDENNOUR BIDAR, MARTIN STEFFENS ET UN MEMBRE ANONYME DE LA GRANDE LOGE DE BELGIQUE Bernard Legros : Dans les années 1940, André Malraux disait ne pas exclure « la possibilité d’un événement spirituel à l’échelle planétaire » dans le futur. Mais on peut voir aussi le monde actuel — en particulier l’Occident — comme le résultat d’un assèchement spirituel depuis l’avènement du modernisme. Malraux s’était-il trompé ?  Martin Steffens : Plutôt qu’un assèchement du spirituel, je vois poindre un désinvestissement du charnel. Cet « événement spirituel à l’échelle planétaire » a en effet eu lieu : c’est internet, c’est le cloud, c’est le flux d’images à la fois incessant et évanescent, la brume numérique où disparaît le monde partagé. Notre monde est plus que jamais « spirituel », « méta-physique », au sens où il croit se situer au-delà (« méta ») de notre condition physique, incarnée. On ne ces …

Espace membre

Leden