LA TRAQUE À L’HOMME* EST OUVERTE

Illustré par :

*Que ces dames se rassurent : elles sont aussi visées, mais « La chasse à l’homme » qui a inspiré notre titre est aussi celui d’une vingtaine de films, séries télévisées, bandes dessinées qui racontent toutes la traque d’un humain. Fort heureusement ici le but de la chasse n’est pas la mise à mort (quoique) du fuyard, mais d’empêcher qu’il approche trop ses semblables.

Confronté à la nécessité de contenir la grave épidémie due au Covid-19, il a fallu imaginer des dispositifs limitant la contagion. Comme il fallait s’y attendre, le recours aux technologies, notamment numériques, a fait partie des armes que l’on a proposées. Au-delà du constat des illusions du tout à « l’intelligence artificielle », cela soulève la grave question des rapports entre sécurité et liberté. On a parfois en effet l'impression que ce n’est pas un virus que l’on traque, mais bien les humains qui en sont porteurs.

On pourrait croire qu’une nouvelle compétition s’est ouverte depuis 3 mois : chaque pays est ...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.