Impact du déploiement de la 5G sur la consommation de l’énergie et le climat

Illustré par :

Comme annoncé de longue date par quelques esprits éclairés, par exemple par le géophysicien Marion King Hubbert qui dès 1956 avait prévu le pic d’extraction du pétrole conventionnel étasunien de 1970[note], le pic de pétrole conventionnel mondial a été atteint en 2008. Vraisemblablement, le pic du pétrole conventionnel et non conventionnel confondu a eu lieu en novembre 2018 à hauteur de 84,6 millions de barils par jour[note].

Au vu de la pénurie annoncée, il serait de bonne politique de considérer que toute innovation technique doit être examinée à l’aune de son impact énergétique et que les seules acceptables devraient être celles qui contribueraient à une baisse de la consommation des combustibles fossiles.

L’émergence de chaque nouvelle génération de téléphonie mobile (2G, 3G et 4G) a été immanquablement suivie d’une forte augmentation des flux de données et, par conséquent, de la consommation d’énergie du réseau sans fil. Rien ne permet de penser que cela serait différent p...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.

ipsum lectus ut Donec Nullam Aliquam massa risus. luctus in ipsum ut