Florilège nauséabond contre témoignages vivants

Illustré par :

Marina Phillipart

L’idée première de cet article était de proposer un florilège de citations incitant à la haine contre les non-vaccinés. On aurait dû commencer, hélas, par les propos d’Emmanuel Macron, lesquels tournent en boucle, ad nauseam, depuis qu’ils ont été proférés un triste jour de janvier, au moment où la France venait de prendre la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne : « emmerder jusqu’au bout » les non-vaccinés. Ces propos sont non seulement vulgaires, mais aussi répugnants d’un point de vue éthique et parfaitement obscènes dans la logique de la société du spectacle, car l’on sait qu’ils furent soigneusement calculés pour produire leur effet de souffle médiatique. Pire encore, dans le même entretien, le « Pinocchio psychopathe qui nous tient lieu de président » — selon la formule de Mehdi Belhaj Kacem — a osé affirmer que, « quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen ». En bref,...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.

Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration

Espace membre