Dans cette question, aucun mot ne va de soi

Illustré par :

« Monde » par exemple. C’est le terme que les Latins avaient choisi pour exprimer l’idée grecque de cosmos. Il y a cosmos quand il y a harmonie, quand une pluralité d’éléments forme une unité. Se demander dans quel « monde » nous vivons, c’est donc beaucoup prêter à notre situation sociale et politique. Où est l’unité quand, dans le rapport de l’homme à la nature et aux autres humains, le divorce semble consommé ? Par ses vertus antibactériennes et son utilisation frénétique, le gel hydro-alcoolique dit quelque chose de notre vain espoir de bâtir un empire dans un empire, une zone de prophylaxie dans l’ample sein de la nature. Le masque sanitaire, de son côté, symbolise cela seul qui nous rassemble encore : les « bons réflexes » de la « distanciation sociale ». « Tous unis contre le virus » — et tous d’accord pour réduire l’organe de la parole à un orifice d’où il pourrait sortir. 

Dans quel monde... ? La préposition « dans » est dès lors même problématique : est-on dans ce mo...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.