Choisis ce que tu aimes

Grandir dans la vision d’un père avocat puis devenu magistrat m’a certainement apporté cette construction d’un esprit loyal dans ses combats. D’un côté la défense du citoyen ou d’une société, de l’autre l’autorité. J’ai très vite ressenti cette envie de soulever des montagnes là où l’on installe l’ignorance, là où l’on génère la persécution sous quelque forme que ce soit. Ma guitare a toujours été mon meilleur outil pour plaider la richesse d’une pensée différente, le respect de l’autre ou plus globalement la liberté d’expression. C’est précisément cette dernière qui semble avoir atteint des sommets ces derniers temps. 

Remontons un peu le temps. 

Mon père avait dû choisir : droit ou médecine. À cette époque, rarement on contredisait le paternel. Son rêve avait pourtant été de devenir musicien. « Jamais tu ne gagneras ta vie avec la musique ! » lui avait rétorqué mon grand-père qui lui-même était musicien et surtout très lucide. En réplique générationnelle, me voilà do...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.