5G ET ÉCOLOGIE

Illustré par :

À l’heure des manifestations pour le climat et les partis de tous bords semblent s’accorder, dans les discours, sur une réduction des émissions de gaz à effet de serre, les décision prises par les politiques indiquent plutôt une course folle vers toujours plus de croissance, notamment technologique. Alors que certains osent faire croire au potentiel écologique de la 5G, elle s’avère en fait un gouffre anti-écologique à travers le déferlement technologique qu’elle entraîne.

DE QUEL IMMATÉRIEL PARLE-T-ON ?

Le numérique n’a rien de virtuel ou d’immatériel. Il nécessite toute une infrastructure contenant entre autres des câbles terrestres et sous-marins en cuivre, des gigantesques data centers, des bornes wifi (la 3G consomme 15 fois plus d’énergie que le wifi, 23 fois plus pour la 4G)... À chaque technologie son lot de désastres environnementaux. L’extraction de quelques dizaines de métaux rares nécessite le recours aux énergies fossiles, le gaspillage d’énormes quantités d’eau, la...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.

Sed diam in sem, leo. venenatis leo