Manipuler la planète ! Quand les experts nous y préparent

Illustré par :

Louis Trouveroy

Ils sont très peu nombreux, ceux qui ont entendu parler des projets LOHAFEX ou SPICE. Et c’est normal. La presse en a très peu, voire pas du tout parlé, sans doute pour ne pas provoquer une réflexion pourtant bien utile sur la géo-ingénierie et sur ce qu’elle implique. 

LOHAFEX est le projet d’une équipe germano-indienne de scientifiques visant à tester une technique de fertilisation des océans par apport de particules de fer (LOHA= fer en hindi ; fex = fertilization experiment) ; en 2009, les gouvernements allemand et indien ont donné leur autorisation pour une mission qui s’est déroulée entre le 7 janvier et le 17 mars 2009. Elle a consisté à noyer dans les eaux de l’océan Atlantique austral 6 tonnes de fines particules de fer sur une surface de l’ordre de 300 km2. L’objectif était de montrer qu’il était possible de stimuler la production de phytoplancton et ainsi d’accroître massivement la séquestration du CO2. La généralisation de cette pratique, espérai...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.

Donec libero venenatis elementum Praesent Praesent odio porta. ut