Les suspendus ont la parole

En France, encore beaucoup ne savent pas que les soignants suspendus parce qu’ils ne sont pas vaccinés, n’ont jamais été réintégrés. Sans salaire, du jour au lendemain, ils doivent se débrouiller pour subvenir aux besoins de leur famille. L’État disait vouloir leur bien… Aujourd’hui, il les assassine.

Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration

Espace membre