« Le masque n’ a rien d’un détail ! »

ENTREVUE AVEC MICHEL ROSENZWEIG*

Illustré par : Alice Magos

En Belgique, dès le printemps 2020, vous avez été un des premiers à critiquer la gestion politique de l’épidémie. Aviez-vous d’emblée été étonné de la façon dont les gouvernements belges et français s’y étaient pris ? Un an plus tard, votre analyse a-telle changé ? 

C’est une question intéressante, à laquelle je réponds pour la première fois publiquement. À partir de décembre 2019, j’étais inquiet, suite aux informations venues de Chine. En janvier, on voyait tous ces gens malades à Wuhan. Ma première impression était donc alarmiste. Puis il y a eu le premier confinement. Au tout début, je trouvais que c’était une bonne idée, ainsi que de fermer les frontières. Il fallait limiter, isoler, traiter. Mais à la mi-avril, je me dis que quelque chose clochait : masques d’abord inutiles puis obligatoires, messages contradictoires, etc. J’ai commencé à douter, me suis posé des questions sur l’origine du virus et ai mené mes investigations, surtout à partir du cas de la France, tout en...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.

venenatis, Nullam Aenean Praesent lectus felis

Que cherchez-vous ?

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories
Caché Home
Kairos 49
Kairos44
Kairos45
Kairos46
Kairos47
Kairos48
Kairos5G
Privé
Témoignages