« La France a quitté en 2020 le peloton de tête du classement mondial des démocraties »

Illustré par :

Entretien avec Laurent Mucchielli [note]

Qu’est-ce que l’expression « État profond » évoque pour vous ? 

C’est une expression qui ne fait pas partie de mon vocabulaire. J’observe qu’elle est du reste très polysémique. Certains en ont un usage de type conspirationniste (autour de l’idée d’un gouvernement parallèle caché), d’autres désignent par-là l’action de la bureaucratie derrière les élus, ou encore les activités secrètes d’un État ou d’une agence d’État (la CIA par exemple). Pour ma part, je me contente d’observer d’une part les paroles et les actes des gouvernants, d’autre part les liens assumés ou dissimulés qu’ils entretiennent notamment avec les puissances économiques, industrielles et financières. Il s’agit notamment de comprendre les liens et conflits d’intérêts, les trafics d’influence et la corruption qui est une réalité très sous-estimée dans les pays occidentaux, comme nous sommes quelques-uns à le dire depuis longtemps[note]. 

Comment identifiez-vous la na...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.

Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Se connecter