Imaginer demain

« Le monde est fou, le monde est beau ! » reprenait en boucle le chanteur populaire Julio Iglesias, il y a quarante ans. Tandis que presque invariablement, parvenus à l’aube de leurs vies, il semble que les hommes partageraient plutôt l’impression selon laquelle « le monde a bien changé... ». Alors, dans quel monde vivons-nous ? Un monde immuable ou en pleine mutation ? En explosion démographique ou en régression écologique ? Rythmé par nos âges autant que par les époques, le monde ne se caractériserait-il pas plutôt, au gré des saisons, comme le miroir de nos humeurs et de nos projections ? 

Mais attention, car il serait faux de croire que nous vivons tous dans le même monde. Certains vivent encore dans une société enracinée où le temps semble encore suspendu. Le rapport à l’humanité n’a pas changé. Les circuits sont courts, des poules évoluent dans les cours, les confitures sont faites maison, les céréales sont pilées. Les hommes sont largement reliés à une transcendance qu’...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.

elit. Lorem ultricies vulputate, risus. venenatis Aenean dolor. et, mi, libero