Hors-vivant

Au fait, ce monde, sommes-nous encore vraiment dedans ? Nos gouvernants ne nous ont-ils pas contraints, sans fin, depuis le printemps 2020, à nous en extraire, à nous mettre à distance, à nous aliéner, à faire comme si nous pouvions faire reculer le vivant tout entier, nous en préserver ? Nos pathétiques « gestes-barrières » ne sont-ils pas comme une façon de dire que nous sommes plus forts que le monde, que nous pouvons vivre loin de lui ? Et en prétendant que grâce au vaccin, nous allons « vaincre le virus », nos gouvernants ne nous entraînent-ils pas dans une posture de toute-puissance aussi dangereuse que vaine et illusoire ? 

Cette posture, qui nous conduit à nous penser en dominants, à l’extérieur du vivant, le regardant de haut, sûrs de pouvoir le maîtriser comme s’il était notre jouet et que nous pouvions le faire tourner à notre guise autour de notre petit doigt, cette posture, loin de travailler à notre santé, travaillera à notre perte. 

Alors, dans quel mond...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.