ÉCOLE NUMÉRIQUE : LE COVID-19 N’Y CHANGE (PRESQUE) RIEN

Illustré par :

« Nous devrions également accélérer la tendance à l'apprentissage à distance, qui est testé aujourd'hui comme jamais auparavant. »[note]Éric Schmidt, PDG de Google, dans le Wall Street Journal

Depuis le début de cette « crise », j’ai entendu de nombreuses personnes dans mon entourage affirmer que « les choses allaient enfin changer » et que « le coronavirus rebattait toutes les cartes », entendant par-là que tout un chacun, d’un bord à l’autre du spectre politique, devait suspendre son jugement et ses tentatives d’explications, faire preuve de modestie, s’interdire les « Je l’avais bien dit ! » et s’en remettre à l’avis des experts, comme si ce fichu virus avait aussi le pouvoir d’invalider la réflexion politique. Dans Le Soir (28 avril 2020), Jean-François Kahn renvoyait tout le monde dos à dos, faisant pleuvoir sur les têtes écologistes, décroissantes, libérales, socialistes, marxistes et souverainistes des nuées de mauvais points lâchés de son hélicoptère critique. Il s’agit mai...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.