Débats à la Chambre sur la vaccination obligatoire et choix des experts : un simulacre de démocratie !

Dans un contexte où omicron domine les contaminations, où ce variant est encore moins létal que ses prédécesseurs (le variant omicron est 100 fois moins dangereux que la grippe H1N1(1)), où il ne sature plus les soins intensifs(2) et où il semble échapper largement à l’immunité conférée par les vaccins actuels, on ne voit pas le moins du monde quels pourraient être la pertinence et le fondement du débat sur l’obligation vaccinale qui se prépare au Parlement. Certes, on sent bien la volonté du gouvernement de contraindre la population et en particulier la minorité qui refuse la vaccination, mais la rationalité de cette volonté semble totalement inexistante.

Cette minorité, qui représente tout de même un dixième de la population(3) soit un million de personnes, auquel il faut ajouter toutes celles qui se sont vaccinées sous la pression sociale, familiale ou professionnelle, a pourtant des motifs plus rationnels de refuser la vaccination que ce que les médias mainstream veulent bien admettre. En effet, de nombreux experts de haut niveau, issus de différentes disciplines, ont exprimé des divergences de vue profondes avec les positions officielles sur base de faits vérifiables et d’arguments rationnels, scientifiques, éthiques et juridiques. Quoi qu’en disent les médias, un consensus scientifique n’existe pas sur l’efficacité, l’innocuité et la balance bénéfice-risque des vaccins anti-covid actuels. Un consensus éthique n’existe pas davantage sur la pertinence de l’obligation vaccinale. Un débat réellement démocratique nécessite que les experts critiques par rapport à l’obligation vaccinale et/ou au pass vaccinal reçoivent, au Parlement, une audience équivalente (en temps de parole) à celle des experts a priori favorables à ces projets. La liste des experts provisoirement constituée à ce jour ne garantit pas cette exigence démocratique.

En effet, le choix des experts sélectionnés pour être auditionnés par les députés à la Chambre ne reflète pas de façon équilibrée la diversité des positions scientifiques sur la vaccination, et encore moins la dualité (favorable ou défavorable) des positionnements sur l’obligation vaccinale et/ou le pass vaccinal. On en est même très loin. Non seulement la plupart des noms proposés par les associations citoyennes qui contestent la pertinence de la vaccination obligatoire et du pass vaccinal n’ont pas été retenus, mais en outre la plupart des experts retenus se sont déjà prononcés par le passé en faveur de la vaccination, de l’obligation vaccinale et/ou du pass vaccinal. Enfin, l’indépendance de certains experts retenus est une question qui mérite d’être posée.

Le débat est donc biaisé et n’a que l’apparence d’un débat démocratique. Sur les 32 experts retenus, maximum un ou deux s’est officiellement prononcé contre l’obligation vaccinale et/ou le passeport vaccinal et aucune association citoyenne critique vis-à-vis de ces projets, telle que CovidRationnel par exemple, pourtant constituée de professeurs d’universités belges, n’est représentée. Citons, parmi de nombreux autres experts possibles qui se sont à maintes reprises exprimés sur le sujet et dont les candidatures ont été écartées alors qu’elles font largement le poids face aux candidatures retenues : Christian Perronne, le prix Nobel Luc Montagnier, Alexandra Henrion-Caude, l’épidémiologiste Martin Zizi, le virologue et ancien recteur Bernard Rentier, le microbiologiste Kaarle Parikka, Aryan Afzalian (pour l’aspect scientifique), le philosophe Jean-Michel Longneaux (pour l’aspect éthique), le professeur et ancien recteur Yves Poullet ou encore le collectif Lawyers for Democracy (pour l’aspect juridique), etc.

Ce débat n’a dès lors rien d’un débat…

1.Heidi Larson : directrice du Vaccine Confidence Project, anthropologue favorable à la vaccination : Peter Piot et Heidi Larson, virologues: « Le coronavirus restera longtemps parmi nous » | L’Echo (lecho.be)

2.Marius Gilbert : plutôt favorable à l’obligation vaccinale (et en tout état de cause à la vaccination), malgré quelques précautions oratoires : Marius Gilbert, derrière les larmes (rtbf.be)

3.Emmanuel André : favorable à la vaccination obligatoire : Emmanuel André: «Rendre la vaccination obligatoire est une nécessité de santé publique» — Le Soir

4.Wouter Arrazola De Onate 

5.Virginie Pirard (Comité consultatif de bioéthique) : cet organisme n’est pas défavorable à l’obligation vaccinale « à certaines conditions » ; Avis n° 80 — vaccination obligatoire en période de pandémie | SPF Santé publique (belgium.be)

6.un membre de l’IFDH (Institut fédéral pour la protection et la promotion des droits humains) : cet organisme est favorable à l’obligation vaccinale : lire-l-avis-sur-la-vaccination-obligatoire.pdf (institutfederaldroitshumains.be)

7.un membre du Conseil supérieur de la santé : cet organisme est favorable à l’obligation vaccinale : Avis 9671 — Vaccination obligatoire pour le personnel de santé | SPF Santé publique (belgium.be)

8.Maarten Vansteenkiste (psychologue) : favorable à l’obligation vaccinale : Les psychologues belges se disent en faveur de l’obligation vaccinale: « Nous sommes à un tournant » — La Libre

9.Tom Goffin (Président de la Commission fédérale des droits du patient) : : cet organisme est favorable à l’obligation vaccinale : 20211220_cfddp_avis_vaccination_obligatoire.pdf (belgique.be)

10.Vincent Yzerbit (psychologue) : favorable à l’obligation vaccinale : %22Une%20obligation%20de%20vaccination%20pr%C3%A9sente%20plus%20d%E2%80%99avantages%20que%20d%E2%80%99inconv%C3%A9nients%22,%20selon%20le%20groupe%20d%E2%80%99experts%20Psychologie%20et%20Corona (rtbf.be)

11.Vanessa De Greef (vice-présidente de la Ligue des droits de l’homme) : cet organisme n’est pas défavorable à l’obligation vaccinale « dans le respect du droit » : Vaccination obligatoire, Covid Safe Ticket et droits humains | IFDH (institutfederaldroitshumains.be)

12.Els Keytsman (Unia) : cet organisme n’est pas défavorable à l’obligation vaccinale « pour certaines catégories de populations » (soignants, personnes vulnérables) : L’obligation vaccinale doit être « l’ultime recours, limité dans le temps et couplé à d’autres mesures », selon Unia — La Libre  

13.Leila Belkhir (infectiologue) : favorable à la vaccination ; estime que le débat sur l’obligation vaccinale doit être scientifique et non politique (alors qu’une contrainte légale est une question d’ordre strictement politique!) : Obligation%20vaccinale%C2%A0:%20Le%C3%AFla%20Belkhir%20apprend%20sur%20Twitter%20sa%20participation%20aux%20auditions%20de%20la%20Chambre (rtbf.be)

14.Johan Neyts (virologue) : travaille sur un vaccin contre le covid : Johan Neyts (virologue): « Ce virus continuera à poser des problèmes pendant très longtemps » — Politique Economique — Trends-Tendances (levif.be)

15.Tijl De Bie (scientifique data) : Tijl De Bie (@TijlDeBie) / Twitter

16.Mathias Dewatripont (économiste) : membre du Gems, favorable à la vaccination : La campagne de vaccination contre le Covid-19 pour guider la reprise économique européenne | Euronews

17.Hendrik Vuye (constitutionnaliste)

18.Luc Herry (président de l’Absym) : cet organisme est favorable à la vaccination obligatoire dès 6 ans : L’Absym veut une vaccination obligatoire dès 6 ans: « les jeunes sont les plus contaminants » — Santé — LeVif

19.Carla Nagels (criminologue) : pas opposée à l’obligation vaccinale :  Arrêtons de stigmatiser les non-vaccinés — La Libre

20.Herman Goossens (microbiologiste) : favorable à la vaccination des adultes : Le microbiologiste Herman Goossens explique ce qui le dérange avec la vaccination des enfants de 5 à 12 ans | Coronavirus en Belgique | 7sur7.be

21.Geert Molenberghs (biostatisticien) : favorable à la vaccination : Covid: Geert Molenberghs estime qu’il y aura une 4e dose de vaccin (Bruxelles) (lavenir.net)

24.Geert Vanden Bossche (virologue) : défavorable à la vaccination de masse:  Home | Voice for Science and Solidarity

(…)

Nous investiguons au sujet des quelques experts restants… La liste sera mise à jour. 

Une collaboration Grappe-Kairos


Notes et références
  1. Pr Martin Zizi — Fin de crise… Trilogie épisode 1 — BAM! Belgian Alternative Media
  2. Omicron, a game changer – Le blog du #covidrationnel
  3. NDLR Si l’on se fie aux chiffres d’un gouvernement qui ment et occulte depuis le début de la crise.
Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration

Espace membre