« Chaque être est et devient ce qu’il contemple » Plotin

ENTRETIEN AVEC SABINE DUFLO

Illustré par :

Vous êtes psychologue clinicienne, non une théoricienne, et c’est à partir de vos observations que vous en arrivez à affirmer la nocivité de tous les types d’écrans sur le développement mental, cognitif, émotionnel et physique des jeunes. Quels sont les principaux symptômes rencontrés ? Et quel(s) est/sont le(s) diagnostic(s) ?

Tout d’abord, la distinction entre clinicien et théoricien est à mon sens source de malentendus. Le clinicien désigne le médecin étudiant les maladies par l’examen direct des patients. Par extension, le psychologue clinicien est celui qui étudie les maladies mentales par l’écoute du patient et prétend le soigner par là même. Notre objet d’étude, à nous psychologues cliniciens, c’est l’homme en général, c’est-à-dire en un sens nous-mêmes. Je ne crois donc pas aux approches purement théoriques des problèmes psychologiques. Le diagnostic, en psychiatrie, découle toujours de l’observation directe d’un ensemble de symptômes présents chez le patient. Aujourd’hui, ...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.

libero mattis felis vulputate, dictum eget ut quis,