Barnum

Illustré par :

C'est avec d'énormes difficultés que je suis parvenu à réprimer un large sourire et, même, un violent accès de fou rire, en prenant connaissance, minute après minute, des réactions venant de partout à propos de «l'invasion du Capitole» en ce début d'année . Le très honorable Jean-Luc Mélenchon – pour lequel, autant le dire, j'éprouve une chaude sympathie – à l'instar de quelques autres parmi les observateurs de tous ordres, aura été de ceux qui voyaient dans l'intrusion des quelques centaines d'olibrius dans le lieu sacré où étaient rassemblés les membres du Congrès, une tentative de putsch d'une nébuleuse d’extrême droite made in USA . Pour ce que je peux en connaître, il me semble tout de même que, pour qu'il puisse y avoir une intention de fomenter un coup d’État, on doit pouvoir compter sur le soutien voire la participation des forces armées et la mise en mouvement de groupes rigoureusement formés et organisés, avec des consignes et des objectifs clairement définis.

À l'évidenc...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.