Au cœur d’un centre de vaccination bruxellois

Noir&Clair

Nous avons été contactés par un employé intérim d’un centre de vaccination, désirant témoigner de la réalité intérieure. Consentement libre et éclairé, type de public, collègues, attitudes des patients... un autre discours que celui autorisé. 

Comment êtes-vous arrivé à travailler dans un centre de vaccination? 

J’ai été mis à la porte car je viens d’un secteur qui a été lourdement touché par la crise Covid. j’ai perdu mon emploi, j’ai rebondi de mission intérim en mission intérim. Fin d’année 2020, début 2021, ça a été très compliqué parce qu’il y avait vraiment peu d’emploi disponible. Pendant six mois, j'ai cherché sans trouver grand-chose. Début avril, j'ai vu l’annonce pour travailler dans le centre : c'était près de chez moi et bien payé. J’ai donc accepté, même si j’étais contre l’idée de travailler dans ce genre de milieu, parce que je ne suis pas vacciné et que je regarde d’autres médias. Pourquoi est-ce que je l’ai fait ? Parce que j’avais b...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.