article/
1 novembre 2020

200 jours interdit de conférence de presse

Le journalisme libre coûte cher.

Pour faire des articles, reportages, interviews, vidéos… Aidez-nous: abonnez-vous, abonnez la famille, les amis, parlez de nous, faites un don.

Il faudrait être naïf pour penser que le service de communication de De Croo allait m’ouvrir les portes des conférences de presse et briser l’omerta précédente de Wilmès & co(1). Même clan, même mafia. Ils refuseront dès lors tous que le discours sorte des rails de la communication officielle.

Guy Debord l’avait bien compris, lui qui écrivait «  On se trompe chaque fois que l’on veut expliquer quelque chose en opposant la Mafia à l’État  : ils ne sont jamais en rivalité. La théorie vérifie avec facilité ce que toutes les rumeurs de la vie pratique avaient trop facilement montré. La Mafia n’est pas étrangère dans ce monde  ; elle y est parfaitement chez elle. Au moment du spectaculaire intégré, elle règne en fait comme le modèle de toutes les entreprises commerciales avancées  »(2). Nos prochains articles ne feront qu’étayer cela.

Les maîtres de la censure organisée et des fake news ne parleront pas plus des médecins virés en pleine «  saturation des hôpitaux  », pour avoir uniquement tenu un autre discours que celui de la Nomenklatura(3). Ceux qui brisent le spectacle sont bannis, le pouvoir donnant l’exemple de ce qu’il ne faut pas faire si on veut garder son emploi. C’est un avertissement  : aucune contre-information ne pourra naître dans l’espace médiatique. Ne pas dire ce que l’on vit, ce que l’on voit, si ça ne correspond pas à la réalité qu’écrit le pouvoir.

Certains d’entre vous ont sans doute pu découvrir l’ineptie (pour ne pas dire le cynisme) du discours du gouvernement(4), qui n’a daigné répondre à mes questions que des mois après qu’elles furent formulées et sous la menace financière de notre avocate, seul langage qu’ils connaissent.

Je peux être un journaliste-spectateur, rivé sur les écrans et confiné avec la réalité qu’ils fabriquent, mais surtout ne pas entrer et poser les questions qui, dans une conférence de presse, pourraient perturber leur ordre établi. Ne pas penser. Ne pas se poser de questions. Avoir peur. Accepter. Tout

Ci-dessous, retrouvez donc les derniers échanges avec le service de communication d’Alexander De Croo.

« D’une certaine manière, la vision du monde qui est celle du Parti s’impose avec le plus de force à ceux qui sont incapables de la comprendre. Il peut leur faire avaler les violations les plus flagrantes de la réalité parce qu’ils ne saisissent pas l’énormité de ce qu’on exige d’eux et ne s’intéressent pas assez à la vie publique pour remarquer ce qui se passe. C’est cette incompréhension qui les préserve de la folie. Pour eux les choses sont simples, ils ingèrent tout sans séquelles car ce qu’ils avalent ne laisse aucun résidu, tout comme les graines passent dans l’organisme de l’oiseau sans qu’il ait besoin de les digérer »(5)

– Jeudi 15 octobre – Courrier à Tom Meulenbergs, du service de presse d’Alexander De Croo

«  Bonjour,

Dans le cadre de ma fonction de journaliste, pourriez-vous m’informer des dates et lieu des conférences de presse à venir du gouvernement dans le cadre des Conseils nationaux de sécurité ?

Je vous demanderais également de noter mon souhait d’assister aux prochaines conférences de presse de Monsieur De Croo.

En vous remerciant vivement de votre attention, et dans l’attente de votre réponse, recevez mes cordiales salutations,

Alexandre Penasse

Journaliste – FO7882  »

– Renvoi le 16 octobre

– Réponse le 16 octobre de Lotte Van der Stockt

Bonjour Alexandre,

Merci pour votre mail. Comme nous avons dû nous organiser et restreindre l’accès à la salle de presse afin de respecter au mieux les instructions en vigueur pendant cette pandémie, nous n’avons pas pu donner accès à tous les journalistes/rédactions. On espère que vous comprendrez cela.

Il y aura du streaming en direct.

N’hésitez pas de nous envoyer un mail si vous avez des questions après la conférence de presse.

Cordialement,

Lotte

Lotte Van der Stockt
Press officer
M +32 477 47 18 32 
lotte.vanderstockt@premier.be

Ma réponse le jour même

Bonjour,

J’entends bien. J’assisterai alors à la prochaine, pourriez-vous m’ajouter à la liste des journalistes ?

Cordialement,

Alexandre Penasse

Renvoi d’un mail le 20 octobre

Bonjour,

Pourriez-vous noter et confirmer ma présence à la prochaine conférence de presse ?

Dans l’attente, cordialement.

Alexandre Penasse

Renvoi le 21 octobre

Bonjour,

Que signifie votre absence de réponse à mon égard, journaliste professionnel, alors que les conférences de presse se succèdent ? 

Dans l’attente de votre réponse. 

Alexandre Penasse

P.S. : copie à mon avocate. 

Renvoi le 23 octobre

Bonjour,

Pourriez-vous m’apporter une réponse quant à ma présence à la prochaine conférence de presse. Faute de réponse, je n’ai pu à nouveau assister à la conférence de presse de ce matin ?

À vous lire,

Alexandre Penasse

Renvoi le 28 octobre

Bonjour,

7ème tentative  :

Pourriez-vous m’apporter une réponse quant à ma présence à la prochaine conférence de presse.

À vous lire,

Alexandre Penasse

Entretemps il y aura eu trois appels téléphoniques sans réponse et un message laissé sur le répondeur.

Le 29 octobre, notre avocate, comme avec le gouvernement Wilmès, met l’État en demeure de communiquer dans les prochaines 24h :

– l’adresse et l’horaire de la conférence de presse à venir  ;

– la confirmation de leur accord sur ma participation à la prochaine conférence.

Sans quoi, l’avocate sera mandatée pour entreprendre d’autres actions (judiciaires et en référé au besoin).

– Le 30 octobre, la responsable du service de presse répondra(6)  :

«  Chères rédactions,

Il y aura une conférence de presse après la Comité de Concertation au Bunker à 19h , entrée via Rue Ducale 4, 1000 Brussel. (entrée à partir de 18h45).

Comme nous avons dû nous organiser et restreindre l’accès à la salle de presse afin de respecter au mieux les instructions en vigueur pendant cette pandémie, nous n’avons pas pu donner accès à tous les journalistes/rédactions. Seulement 1 personne par medium. On espère que vous comprendrez cela.

Vous pouvez toutefois suivre la conférence de presse en direct  :

Il y a une captation avec interprétation gestuelle assurée par Videohouse. Pour obtenir le signal TV, veuillez contacter  : mcr.bookings@videohouse.be – 02 254 56 93.

Vous pouvez également utiliser le YouTube embed code FR suivant pour intégrer la vidéo sur vos sites  :

<iframe width=”560″ height=”315″ src=”https://www.youtube.com/” frameborder=”0″ allow=”accelerometer ; autoplay ; clipboard-write ; encrypted-media ; gyroscope ; picture-in-picture” allowfullscreen></iframe>

Ou via le lien sur la chaîne Youtube : https://youtu.be/MuTTa0Wdar4

– Je répondrai ce même 30 octobre  :

Bonsoir,

Je constate donc qu’après plus de 190 jours, assister à une conférence de presse physiquement m’est toujours interdit.

En quoi consiste par ailleurs cette nouvelle règle “d’une seule personne par medium” ?

Pour bien comprendre : vous me dites au fait que mon statut de journaliste ne change rien par rapport au citoyen lambda, puisque je peux assister comme tout le monde à la diffusion en direct. Est-ce sérieux ?

Par ailleurs, a-t-on besoin d’une carte de presse pour assister à la diffusion sur You tube ou autre ?

Pourriez-vous me préciser dès à présent quand je pourrai assister à une conférence de presse en “présentiel” ?

À vous lire,

Alexandre Penasse

Vous aurez compris maintenant comment le pouvoir politique s’arroge le contrôle du réel…

Mais on ne lâche rien. Vous aussi on espère.

  1. https://www.kairospresse.be/article/137-jours-sans-conferences-de-presse
  2. https://www.kairospresse.be/article/nous-sommes-pris-dans-le-spectacle
  3. https://youtu.be/MwXsOEj145A
  4. https://www.kairospresse.be/article/letat-repond-a-nos-questions
  5. Voir dans le Kairos de septembre-octobre 2020 : « L’État : censeur, pas sauveur », article émaillée de citations de George Orwell.
  6. C’est nous qui soulignons des passages. langage

ipsum velit, ut commodo mi, neque. id, consectetur elementum venenatis, facilisis ultricies

Que cherchez-vous ?

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories