Appel à rejoindre le réseau de résistance au totalitarisme hygiéniste

Communiqué de presse du 28 mai 2021 du Grappe

La gestion de la crise sanitaire de la Covid-19 s’est concrétisée par l’adoption tant par l’Union européenne que par les autorités politiques de notre pays d’un arsenal de mesures liberticides, policières et antisociales,  humainement destructrices et ignorantes des équilibres écologiques.

Un an après l’entrée en pandémie, tout semble se mettre en place pour pérenniser une situation d’exception de plus en plus insoutenable et politiquement dévastatrice.

« Pour notre bien », nous sommes tenus de nous installer dans une société de contrôle social et de surveillance intégrale où la norme sera de vivre masqué, vacciné régulièrement et privé de contact avec nos semblables sauf par écran interposé.

Nous n’acceptons pas ce coup d’état sociétal sans précédent, même s’il est cautionné par des partis politiques de plus en plus déconnectés du réel et soumis à un clergé techno-scientiste autoritaire, arrogant et sectaire.

Constatant le désarroi voire le désespoir de bon nombre de nos concitoyens, nous pensons que l’heure est venue d’entrer en résistance et de constituer un réseau associatif et citoyen déterminé à s’opposer par tous les moyens légitimes et non violents aux mesures qui sont prises à l’encontre des droits fondamentaux et des droits sociaux garantis par la Constitution belge, la Charte européenne des droits fondamentaux et les traités internationaux.

Nous voulons que le monde d’après ne soit pas le monde d’avant en pire, avec les Big data, Big Pharma et la grande distribution à la barre.

Nous voulons un monde plus juste, plus humain, plus responsable, enfin respectueux du monde vivant et des équilibres écologiques.

Nous voulons que nos enfants et petits enfants puissent vivre et s’épanouir en personnes responsables dans un environnement écologique et social pacifié et sain.

Dans cette perspective, nous proposons d’ores et déjà de contester devant toute juridiction pertinente le règlement européen instaurant un certificat numérique Covid et le projet de loi pandémie belge qui sera probablement adopté très prochainement.

Les associations et les personnalités signataires de cet appel

Grappe ASBL     (Groupe de Réflexion et d’Action pour une Politique Ecologique)
Paul Lannoye
Martine Dardenne
Pierre Stein

Initiative Citoyenne
Marie-Rose Cavalier
Muriel Desclée
Sophie Meulemans

Les Belges se réveillent
Collectif de citoyens

Notre Bon Droit ASBL
Isabelle Duchateau
Stella Stellina
Benoît Clarembeau

Aryan Afzalian, docteur en Sciences Appliquées, chercheur en nano et bioélectronique
Fatiha Aït Saïd, naturopathe
Eric Beeth, docteur en médecine
Jean-Philippe Body, enseignant
Denis Brusselmans, avocat spécialisé en urbanisme et environnement
Baudouin Caironi, docteur en médecine
Fabian Coomans, pianiste, compositeur
Patrick Coomans de Brachène, docteur en médecine de la personne et homéopathie
Corine Dehaes, philologue, enseignante
Marie-Françoise Dozot, citoyenne
Yves Gailliez, docteur en médecine
Nicole Gaand, infirmière
Françoise Gilboux, assistante sociale retraitée.
Dr Frédéric Goaréguer, pédopsychiatre
Bernadette Goethals, citoyenne
Bernadette Grosdent, dentiste retraitée
Antoinette Jeanson, citoyenne
Bernard Jeanson, citoyen retraité
Nathalie Jeanson, kinésiologue
Alain Jossart, assistant social
Judith Hertsens, secrétaire et traductrice au parlement retraitée
Michel Heine, professeur de sciences
Geneviève Hilgers, historienne
Christian La Grange, architecte d’intérieur retraité
Viviane Lardinois, biologiste
Cécile Laruelle, animatrice, employée du secteur de la jeunesse
Francis Leboutte, ingénieur civil chimiste et ing. civil informaticien
Bernard Legros, enseignant
Vincent Marneffe, neurochirurgien
Véronique Mathy, Kinésiologue
Jean Mergelsberg, vannier et apiculteur
Céline Meurice, directrice du Centre culturel de Sprimont
Emmanuel Mignolet, docteur en biochimie
Bénédicte Moon, citoyenne
Amélie Neuforge, enseignante retraitée
Christine Pagnoulle, traductrice
Joëlle Ricour, juriste
Philippe  Rifflart, ouvrier logistique
Sylviane Roncins, thérapeute familiale
Yvette Sepulchre, citoyenne
Jenny Sibille, citoyenne retraitée
Agnès Tamignaux, enseignante pensionnée et musicienne
Valérie Tilman, philosophe, enseignante
Delphine Ullens, conseillère énergie
Rodrigue Ullens, entrepreneur
Bénédicte Van der Heyden, citoyenne
Thierry Vanderlinden, juriste
Daniel Zink, philosophe
Jean-Christophe Yu, cinéaste

Pour le Grappe ASBL

Pierre Stein, président
Martine Dardenne, sénatrice honoraire
Paul Lannoye, membre fondateur



Grappe ASBL- Rue Raymond Noël 100   5170 Bois de Villers  tél  081 23 09 69
www.grappebelgique.orginfo@grappebelgique.org