Kairos, journal antiproductiviste pour une société décente

Article

2 sur 80!

Alexandre Penasse

Soutenez la presse libre!

Le journal Kairos est un journal papier, que vous pouvez trouver dans une série de points de vente. Il ne peut réaliser des articles que parce qu’il est acheté ou parce qu’on y est abonné !

Vous vous souvenez, le 18 juin, nous envoyions un mail aux députés bruxellois qui s’apprêtaient à prendre des décisions concernant les compteurs "intelligents":
 
"Mesdames et Messieurs les députés,
 
Demain mardi 19 juin 2018, vous allez prendre des décisions concernant le cadre légal permettant de déployer des compteurs d’électricité dits "intelligents" à Bruxelles." (...)(1)
 
Sur 80, 2 nous ont répondu (Zoé Genot et Magali Plovie).
 
Entretemps, l’ordonnance a été votée et approuvée le 20/7 à Bruxelles (le 18/07 en Wallonie).
 
Vive la démocratie, vive les compteurs intelligents, vive les multinationales!
 
La liste des députés qui ont reçu notre mail du 18 juin:
 

 

Pour s'informer, mener un vrai débat démocratique, rendez-vous le 15 septembre à 18h00 au centre culturel de La Vènerie (voir affiche ci-dessous).

4423_affiche_venerie_15_09_2018_version2

  1. Mesdames et Messieurs les députés,Demain mardi 19 juin 2018, vous allez prendre des décisions concernant le cadre légal permettant de déployer des compteurs d’électricité dits "intelligents" à Bruxelles.Vous n'êtes pas sans savoir les réserves que de nombreuses personnes ont vis-à-vis de cette nouvelle technologie:- ces compteurs seront énergivores et coûteux, auront une durée de vie beaucoup plus courte que les actuels compteurs électro-mécaniques;- il y a de nombreux risques d'incendie (qui ont eu lieu dans les pays qui ont déjà installé les compteurs), de hacking et actes terroristes;- il est reconnu que les ondes électromagnétiques sont nocives;- alors que les différents gouvernements évoquent la création d'emploi, Sibelga ne fait déjà plus que des contrats de maximum deux ans, prévoyant le déploiement des compteurs et le fait que les releveurs de compteurs ne leur seront plus utiles.Ces compteurs profiteront uniquement aux multinationales, n'assureront aucune "transition énergétique", coûteront aux citoyens.Nous vous demandons de réfléchir et de voter contre le déploiement de ces compteurs. En tous les cas, nous dirons "non" quand on viendra pour les installer chez nous.Les lecteurs du journal Kairos seront tenus informés de votre décision.Courrier envoyé ce 18 juin aux députés bruxellois.

Léonore Frenois

Léonore Frenois est diplômée en arts plastiques à l’ERG.

Recevez notre lettre d'information

Recevez notre lettre d'information

Website by Pierre Lecrenier & Bien à vous