Vers une médecine inhumaine…

Les médecins dissidents sont convoqués par l’Ordre, menacés, stigmatisés, empêchés dans leur liberté de prescrire.

Que faire ? Écouter ceux qui pensent autrement, nous rappeler que la médecine est avant tout un rapport humain et pas technocratique où le patient n’est que le porteur d’une maladie qu’on étudie et soigne.

Rencontre avec le médecin de famille Yves Gailliez, libre et courageux.

ut non ut eget dapibus libero ultricies libero quis