Un juge portugais porte plainte pour crime contre l’humanité

Le juge Rui da Fonseca e Castro, a porté plainte contre le président portugais, le gouvernement, La Task Force, pour crime contre l’humanité. Il leur reproche d’avoir menti sur les chiffres de mortalité du covid, mis en place un confinement qui n’avait pas de raisons d’être et a eu des effets catastrophiques sur les gens, obligé le port du masque, inutile et dangereux… Le 8 octobre, le Conseil Supérieur de la Magistrature du Portugal, a décidé à l’unanimité d’expulser le juge Rui Fonseca e Castro, l’accusant d’avoir utilisé sa position pour faire des « déclarations diffamatoires » et « nuire au contrôle de la maladie ». Cette décision implique « une cessation immédiate du service ».
Nous voyons que quelle que soit la fonction de celui qui critique, quel que soit le pays, l’État, au service du bien privé, se déchaîne pour faire taire ceux qui refusent le narratif officiel.