L’hôpital public: un instrument dans les mains du marché

Stéphanie croyait dans l’hôpital public, mais elle a vu se dégrader progressivement les conditions de travail, les infirmières et autres travailleurs prolétarisés de la santé traités comme des variables d’ajustement. Le Covid a porté le coup de massue, alors que convaincue et prête à se faire vacciner, elle a vite compris que le narratif était faux. Stéphanie ne voit pas comment retourner travailler dans un lieu où elle ne pourra vivre librement un métier qui était sa passion, mais est devenu un instrument dans les mains du marché.

LE JOURNALISME LIBRE COÛTE CHER.

Pour faire des articles, reportages, interviews, vidéos… Aidez-nous: abonnez-vous, abonnez la famille, les amis, parlez de nous, faites un don.

À lire ensuite

Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration

Espace membre