Contribution extérieure

Lettre ouverte aux Ministres de la santé*

Madame, Monsieur,

En tant que ministre de la Santé, vous n’ignorez pas que les vaccins contre le covid19 sont en phase expérimentale III, entre autres le vaccin Cominarty (Pfizer) qui le restera jusqu’en mars 2023.(1)

Vous savez également que lorsqu’un nouveau traitement médical est mis sur le marché, son homologation est soumise à 3 phases expérimentales, qui plus est pour les vaccins pour lesquels il faut en règle générale une dizaine d’années, ceci afin de s’assurer que le remède n’est pas pire que le mal (balance bénéfices / risques).

En violation flagrante du principe de précaution le plus élémentaire, toutes vos interventions publiées par les médias sont claires : vous plaidez sans ambiguïté en faveur de l’obligation vaccinale contre le Covid19, et dans cette attente vous mettez en place des règles (érigées en lois) afin de la rendre incontournable.

Personne aujourd’hui, ni vous, ni les entreprises pharmaceutiques, ni les scientifiques, ne disposent du recul nécessaire qui seul peut assurer que ces vaccins sont sûrs et sans danger.

Malgré les mensonges avérés des entreprises pharmaceutiques qui nous promettaient une efficacité à 95%, il est aujourd’hui officiel et reconnu qu’une personne vaccinée peut contracter la maladie et la transmettre, tout comme une personne non vaccinée.

Les entreprises pharmaceutiques nous ont aussi assuré que ces vaccins contre le Covid19 “étaient les plus sûrs du monde”. Ceci est encore une affirmation mensongère qui ne correspond absolument pas avec la réalité des chiffres.

Une proposition de résolution a été introduite le 23 septembre 2021 (ref B9-0475/2021)(2) au Parlement Européen visant la création d’un fond d’indemnisation des victimes, cette proposition étant fondée sur les constatations officielles non contestables de l’Agence Européenne du médicament qui, au 18 septembre 2021, avait répertorié 954.001 d’effets indésirables, 75.000 sévères entraînant des effets neurologiques sérieux et 5.781 entraînant le décès. Ces chiffres ne cessent d’augmenter et selon de nombreux témoignages sur le terrain, les chiffres réels seraient largement supérieurs à ceux qui sont officiellement rapportés.

Face à une situation aussi alarmante, et par principe de précaution, il est impératif et urgent qu’un moratoire sur la vaccination soit mis en place. Vous avez non seulement une responsabilité morale et politique, mais également pénale, au vu de la gravité des conséquences de cette vaccination contre le Covid-19.

Depuis le début de cette crise, vous n’avez fait appel qu’aux mêmes experts (certains auto-proclamés), sans vous soucier de leur indépendance des entreprises pharmaceutiques. Ces “experts” ont dit le tout et son contraire en faisant la plupart du temps des prévisions cataclysmiques qui ne se sont jamais réalisées, créant ainsi une anxiété pathologique et une souffrance morale profonde au sein de la population.

Il est aujourd’hui indispensable qu’un véritable débat contradictoire et public ait lieu, incluant des experts indépendants ainsi que des médecins, scientifiques, psychologues, juristes, … non liés ou inféodés aux entreprises pharmaceutiques.

Quand allez-vous enfin organiser ce débat contradictoire ?

Votre responsabilité dans le cadre des effets secondaires dû à la vaccination

La Commission européenne n’ayant pas souhaité que les laboratoires pharmaceutiques engagent leur responsabilité(3), c’est donc à vous que cette responsabilité incombe. Dès lors, nous vous enjoignons à reconnaître publiquement votre responsabilité en cas d’effets secondaires, incluant le décès, à la suite de l’injection d’un des vaccins contre le covid19.

En vous remerciant d’avance de nous avoir lu, veuillez croire Madame, Monsieur, en l’assurance de notre parfaite considération.

Belgian citizens

*Envoyée à 320 destinataires (ministres, députés, parlementaires…). 

Notes et références
  1. https://www.ema.europa.eu/en/human-regulatory/overview/public-health-threats/coronavirus-disease-covid-19/treatments-vaccines/vaccines-covid-19/covid-19-vaccines-authorised#authorised-covid-19-vaccines-section
  2. https://www.europarl.europa.eu/doceo/document/B‑9–2021-0475_FR.html
  3. Notons que les députés européens n’ont pas eu accès aux contrats pendant les négociations.
Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration