LE COMBAT D’UN HOMME CONTRE UN CRIME D’ÉTAT

Marc Doyer avait confiance dans son gouvernement et l’État français. Lorsque sa femme Mauricette est partie se faire vacciner, ce n’était donc pour lui rien de plus qu’une formalité. Comme les autres qui ont perdu femme, enfant, sœur, mère, père, frère et amis, l’impossible a eu lieu. Pour se protéger d’un virus peu dangereux ‑pour autant que le malade soit pris en charge à temps avec les bonnes molécules‑, des gens sont morts en se vaccinant. Mauricette, elle, a contracté quelques jours après la vaccination la maladie de Creutzfeldt-Jakob. Une descente aux enfers de plusieurs mois pour elle et celui qui l’aimait. Voici le témoignage poignant de Marc Doyer, que nous avons rencontré à Villeneuve-lez-Avignon, lors de l’Université d’été résistante 2022.

Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration

Espace membre