Interview d’Ariane Bilheran

Néosanté partage dans sa dernière newsletter une interview essentielle à lire d’Ariane Bilheran, docteure en psychopathologie. Pour elle, nous ne sommes pas en dictature, mais bien en période totalitaire qui marque un «  “changement de paradigme politique”, inattendu pour la majorité de la population. Ce changement est tout aussi violent qu’il a été soigneusement et cyniquement préparé par une petite ploutocratie mondiale sans scrupule ». Il est temps d’agir, vite.

Extrait:

« On peut se demander si cette « guerre » contre le virus, annoncée par le président Macron, n’est pas devenue, à coups d’effondrement, une guerre psychologique vis-à-vis des peuples. Marion Bonny, ancienne femme médecin militaire formée aux maladies infectieuses et à la prise en charge de catastrophes sanitaires a même déposé une plainte à la Cour pénale internationale pour génocide économique, social, culturel[i]…  Vous avez une spécialisation dans l’analyse de l’art de la manipulation et les pathologies du pouvoir. Pouvez-vous nous présenter votre parcours et la façon dont vos études vous permettent de décrypter cette actualité ?  »  
 
Ariane Bilheran : J’ai depuis toujours été plongée dans des environnements d’abus de pouvoir, ce qui m’a menée dès l’adolescence à penser les dérives du pouvoir (…)

Suite de l’article ici : https://www.neosante.eu/8633–2/