Diabolique duo du mépris et de la méprise

Illustré par :

Citoyen lecteur, ne m’en veux pas ! Je ne voulais plus m’exprimer et donner mon avis piètre sur des sujets d’envergure. Mais l’actualité de ces dernières semaines m’a convaincu que je devais encore tremper ma plume dans l’encrier informatique d’un ordinateur auquel, par souci de respect et d’ouverture, j’ai appris à parler dans son langage. Je ne m’abaisserai pas à me reproduire ici, j’aurais assez peur que vous ne me preniez pour un de ces pédants dont on aime se moquer ou, au contraire, pour un de ces gougnafiers incultes dont France-Inter se moque quasi quotidiennement dans une émission diffusée l’après-midi et dont l’une des animatrices s’est distinguée en montrant un irrespect total pour une pseudo candidature d’un pseudo politique qui n’est pas encore politique mais qui dit des choses qui plaisent. 

Marni

Or donc, plutôt que d’écouter la radio, et d’y entendre des imitations pourries de l’accent belge (qui n’existe pas), des moqueries sur les électeurs de droite (qui ...

Vous devez être abonné pour visualiser cette page.

Si vous êtes déjà abonné, veuillez-vous connecter.
Dans le cas contraire, abonnez-vous dès à présent.

Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration

Espace membre