Contribution extérieure

Covid-19 circus

(Ceci est une œuvre de fiction. Toute ressemblance avec des faits et des personnages existant ou ayant réellement existé serait purement fortuite)

Mes chers amis,

Nous vous remercions d’être tous sans exception présents à la représentation du spectacle du Covid Circus

Après ce premier acte consacré au Covid19, dont peu sont sorti indemnes, et un court intermède qui ne vous laissera que peu de répits, nous vous proposerons Le retour du Changement Climatique (l’appellation Réchauffement Climatique ne convenait finalement pas à la réalité).

Vous constaterez que nous vous avons préparé un programme particulièrement riche, passionnant et surtout très efficace.

En effet, la COP 26, la Conférence sur le Changement Climatique dans sa 26ème édition, sera une opportunité unique pour mettre un revolver sur la tempe de nos collaborateurs qui vous dirigent afin qu’ils signent des accords inacceptables sous prétexte de sauver la planète. Cette magnifique partie du spectacle bénéficiera une fois encore de la Guest Star : Greta Thunberg, accompagnée entre autres par ses choristes Anuna De Wever et Adélaïde Charlier, celles-ci ayant pu prendre un peu de repos durant le premier acte de notre spectacle.

Bien évidemment, nous avons prévu des arguments consensuels inattaquables qui seront adoptés avec des applaudissements par la plupart de ceux qui, durant le premier acte, se seront déjà fait injecter plusieurs fois sans rechigner un produit expérimental plus que douteux n’ayant de vaccin que l’appellation officielle, tout en acceptant de ne plus bénéficier de soins médicaux, persuadés qu’il n’existe aucun remède. 

“Le changement climatique” …Vaste sujet… Qui oserait dire qu’il n’aime pas la nature ? Qui oserait dire qu’il ne souhaite pas une belle planète verte pour nos enfants ?… Vous avez compris que notre angle d’attaque est imparable et celui qui aurait la mauvaise idée de le remettre en question sera immédiatement vilipendé par ses pairs, ces gueux qui se surveillent, se dénoncent et se battent entre eux, quel magnifique spectacle vu du balcon !

Nous aurons une autre interruption du programme avant la dernière partie intitulée ‘La fin de l’ère de l’individualité”.

Les vaccins et les bons sentiments écologiques ayant été dispensés, il nous sera alors possible d’avancer un autre concept que nous avons étudié et soigneusement préparé depuis quelques années : il s’agit de l’égalité, mais cette fois-ci poussée à son paroxysme qui est l’égalitarisme. Il s ‘agit de l’égalité politique, économique et sociale, entièrement dépouillée de la fraternité et de la liberté qui elle a déjà disparu durant les deux actes précédents comme vous aurez pu le constater.

Notre scénariste, un peu à court d’idées nouvelles, a imaginé vous faire prendre conscience que le monde tel que vous le connaissez est injuste et très mal conçu (Cela nous fait sourire en pensant que c’est précisément nous qui l’avons rendu injuste).

Toujours dans la logique des idées présentées comme consensuelles, nous allons vous faire comprendre qu’il n’est pas acceptable qu’une personne possède une maison et deux voitures tandis qu’une autre ne possède rien et se déplace à vélo. Qui pourrait s’élever contre ce principe ? personne évidemment, et celui qui oserait s’y aventurer serait immédiatement remis dans le rang par ses pairs, surtout par ceux qui sont déjà assistés et que les deux premiers actes ont rendus nettement plus nombreux.

Il ne sera plus indispensable de faire assurer les contrôles et la surveillance par les services de police, les citoyens s’en chargeront très efficacement. Cette recette a d’ailleurs fort bien fonctionné à une époque pas si lointaine et dans certains camps dont nous avons la nostalgie.

Il devient alors logique et incontournable de déposséder les nantis et les propriétaires (la liste des exemptés est déjà établie), ceci dans le but de rendre la vie équitable pour tous. Vous ne posséderez plus rien mais vous serez heureux, comme les médias vous le répéteront inlassablement.

Vous serez devenus locataires de tout ce qui est nécessaire pour vivre en contrepartie du travail accompli. Autrefois, il n’y a pas si longtemps, les travailleurs habitaient dans la maison louée à leur patron et achetaient leur nourriture dans les magasins du même patron, celui-ci récupérant d’une main ce qu’il donnait de l’autre. Dans votre nouveau monde, le Nouvel Ordre Mondial se sera substitué au Patron. 

Grâce à l’abonnement aux vaccins, vous serez également locataire de votre corps qui ne pourra plus se déplacer sans que l’abonnement (le vaccin) ne soit mis à jour. Bien entendu cet abonnement sera contrôlé instantanément partout où vous irez.

Il fallait oser, nous l’avons réalisé.

Quelques détails annexes, tels que le crédit social et la surveillance généralisée, calmeront les éventuels trublions, ce qui évitera d’inutiles manifestations et autres désagréments. 

C’est un plaisir de créer ce nouveau monde avec des citoyens aussi obéissants, nous vous remercions pour votre entière collaboration dans ce spectacle passionnant menant à votre suicide social, culturel et financier.

Bien cordialement,

Le Nouvel Ordre Mondial. 

Serge Van Cutsem

Powered By MemberPress WooCommerce Plus Integration

Espace membre