article/
12 novembre 2020

Lettre ouverte au Grand hôpital de Charleroi

Le journalisme libre coûte cher.

Pour faire des articles, reportages, interviews, vidéos… Aidez-nous: abonnez-vous, abonnez la famille, les amis, parlez de nous, faites un don.
Extrait du direct de Kairos le 30 octobre lors de la manifestation de soutien à Pascal Sacré

Le 1er novembre, nous envoyions ce courrier au grand hôpital de Charleroi, où nous avions filmé en direct le 30 octobre la protestation des collègues et autres personnes sensibles au renvoi du médecin-réanimateur Pascal Sacré(1). Aujourd’hui, le 10 novembre, devant l’absence de réponse du service de communication de l’hôpital, nous renvoyons nos questions.

“Bonjour,


Je suis journaliste et aimerais obtenir des informations concernant le licenciement de Pascal Sacré. Quelles sont les raisons qui ont amené votre institution, le GHDC, à renvoyer un médecin-réanimateur ?


Second élément, ce licenciement se fait en pleine période où les hôpitaux seraient, selon les informations officielles, saturés ? Cela soulève deux remarques au moins : ou bien votre hôpital n’est pas saturé, et ce serait bien de rendre cette information publique, ou bien il l’est et vous prenez alors, en renvoyant un réanimateur, une décision qui risque de mettre en danger la vie de patients.


Dans l’attente de vous lire.


Cordialement,


Alexandre Penasse

Rédacteur en chef de Kairos”


  1. Voir https://www.kairospresse.be/article/museles-par-le-discours-officiel-du-covid-19

id, commodo luctus ut Aliquam dapibus venenatis in Curabitur libero Aenean amet,

Que cherchez-vous ?

Generic selectors
Exact matches only
Search in title
Search in content
Search in posts
Search in pages
Filter by Categories