article/
27 octobre 2020

Lettre ouverte au Chirec

Le journalisme libre coûte cher.

Pour faire des articles, reportages, interviews, vidéos… Aidez-nous: abonnez-vous, abonnez la famille, les amis, parlez de nous, faites un don.

Alors que nous nous rendions la semaine dernière dans un des hôpitaux du Groupe Chirec afin de rencontrer un responsable pour nous expliquer la situation liée au Covid, nous avons été gentiment éconduits et invités à envoyer une demande par mail, ce que nous avons fait directement. La responsable de la communication de l’hôpital qui accueille Sophie Wilmès, nous dira le lendemain par courriel qu’elle ne pouvait malheureusement répondre positivement à notre demande. Nous aurions pourtant trouvé intéressant de savoir ce qu’il se passe à Delta, hôpital-usine situé à Bruxelles, structure, ce n’est pas un secret, dont la vocation est de faire de l’argent avec la santé.

Bonjour,

Ayant refusé de nous recevoir pour une interview, car votre «  institution a d’autres priorités à gérer pour le moment  », pourriez-vous toutefois, et ce dans l’intérêt général de la population à être informée, répondre aux questions suivantes :

– Quelles sont les capacités d’accueil de votre hôpital en termes de Covid-19 ?

– Combien de malades sont actuellement hospitalisés pour cause de Coronavirus ?

– Combien sont en soins intensifs ?

– Concernant ces derniers, quel est leur état ?

– Combien de morts peuvent être attribués avec certitude au Covid dans votre hôpital ces derniers jours ? 

– Les patients qui sont en unité Covid-19 sont-ils systématiquement testés ?

– Comment distinguez-vous les patients Covid de ceux dans un autre état (grippal, troubles respiratoires, etc.) ?

– Si votre unité n’est pas remplie, avez-vous respecté l’accord pour recevoir des patients transférés des autres hôpitaux saturés ?

– Acceptez-vous des patients Covid-19 non solvables ?

Dans l’attente de votre réponse.

Cordialement,

Alexandre Penasse


et, massa Lorem Aenean venenatis, ut ut