Un médecin réanimateur licencié pour ses idées

Pascal Sacré, médecin réanimateur au Grand Hôpital De Charleroi (GHDC), a été renvoyé le 20 octobre 2020 pour « faute grave », apparemment en raison des idées qu’il partageait sur internet. Il critiquait la gestion belge du Covid-19, essentiellement sur deux aspects: l’utilisation faussée des tests PCR et de leurs résultats et la gestion libérale des hôpitaux qui ‚depuis des décennies, a conduit à la situation actuelle. 

Ceux qui, comme Pascale Sacré, parle aujourd’hui, oser briser le faux consensus, doivent être défendus et entendus. C’est ce que Kairos a décidé de faire, respectant ainsi la Charte de Munich, Déclaration des droits et des devoirs du journaliste, dont le premier devoir stipule: 

« Respecter la vérité, quelles qu’en puissent être les conséquences pour lui-même, et ce, en raison, du droit que le public a de connaître la vérité »

Vous êtes le public. Nous respectons votre droit.