Alain Adriaens

Alain Adriaens, né en 1949, 2 enfants.

Biochimiste, généticien, écologue scientifique de formation, s’est tourné vers l’écologie politique dès 1982.

27 années de mandats dans les institutions (communales : 1983/1989, 2005/2011et parlementaires : Parlement de Bruxelles-Capitale 1989/2004) ne l’ont pas empêché d’être convaincu que les changements vers une société meilleure passent aussi par l’engagement existentiel, citoyen et associatif dont se réclament aujourd’hui la majorité des partisans d’un mode de vie plus simple.

Il est, en 2016, porte-parole du mouvement politique des objecteurs de croissance (mpOC : http://www.objecteursdecroissance.be/ ).

Publications en ligne :
Les lois des hommes et de la nature, François Ost, Alain Adriaens, Ecologie & politique n°8, 1993, p. 7-14.

Belgique : l’écologie politique sans complexes, Henri Goldman, Alain Adriaens, Ecologie & politique n°11-12, 1994.

Le changement vers la durabilité : œuvre des individus ou des collectifs?, Etopia, juillet 2005.

La planète, menacée par la famine?, Etopia, décembre 2006.

L’Homme est-il bon ? Une critique écologiste de la dissociété néolibérale, Etopia, juillet 2007.

2007, l’année ou l’humanité a atteint les limites de l’écosystème Terre?, Etopia, janvier 2008.

Les pénuries alimentaires graves sont là… comment y remédier? Etopia, mai 2008 .

L’eau, question sociale du XXIe siècle, Etopia, septembre 2008 .

Prévisibilité de la crise financière mondiale : mensonge, crimes et châtiments?, Etopia, décembre 2008.

Au-delà du replâtrage actuel, un nouveau système économique mondial, avec François Martou, Jos Orenbush et Riccardo Petrella, Etopia, décembre 2008.

La galaxie des contestataires de la monnaie conventionnelle, Etopia, octobre 2009.

Polémiques et relations homme/nature autour du blockbuster Avatar, Etopia, juin 2010.

Petit guide à l’usage de ceux qui veulent mettre en pratique l’objection de croissance, mpOC, 2013, http://www.objecteursdecroissance.be/spip.php?article360 .

 

Tous les articles

accumsan fringilla in ipsum libero mattis et, Phasellus libero. elit.