Kairos, journal antiproductiviste pour une société décente

Article

Votre attention s’il vous plaît !

La presse alternative n’est pas sans conditions.

Kairos est indépendant. Il n’est ni subsidié ni sponsorisé (c’est aussi pour cela qu’il est libre).

C’est un journal alternatif entièrement bénévole. Pour chaque numéro, nous pouvons compter sur l’aide généreuse d’un réseau grandissant qui compte aujourd’hui une trentaine de personnes qui régulièrement écrivent, dessinent, corrigent, comptent, appellent, diffusent. Sans eux c’est bien simple, il n’y aurait pas de journal, et c’est donc ici l’occasion d’à nouveau les remercier.

Mais pour que vous puissiez lire ce journal dans son format papier et ce faisant disposer d’un bel objet en trois dimensions (et pas d’un écran supplémentaire) que vous pouvez donner à votre voisin une fois lu, il faut de l’argent. Chaque numéro, de la plume à la lunette, coûte environ 2.000 euros. Pour pouvoir assurer l’édition et la diffusion du seul « journal antiproductiviste pour une société décente » du monde, il faut que suffisamment de fonds arrivent sur le compte du journal. L’argent arrive par trois canaux différents : les abonnements, les ventes à l’unité, les dons. Pour l’instant, les comptes sont à l’équilibre, mais il est impératif que nous ayons d’avantage d’abonnés pour donner plus de stabilité au journal.

Vous pouvez nous aider : demandez Kairos à votre vendeur ! En juin, Kairos est dans les kiosques.

  Vous avez pu trouver le premier numéro de votre journal dans les bonnes librairies, ça continue.

  Vous le trouverez maintenant également chez votre vendeur de presse, à côté d’autres journaux antiproductivistes indépendants et amis comme La Décroissance, Le Sarkophage, Fakir, Article 11…

  Si votre vendeur de presse ne diffuse pas Kairos, c’est peut-être tout simplement parce qu’il ne sait pas qu’il peut dorénavant le faire ! Les libraires disposent d’une liste de plusieurs milliers de titres diffusables, ils doivent faire un choix. Pour nous aider, demandez à votre vendeur de presse de diffuser Kairos. De cette manière les bonnes idées trouveront leurs lecteurs.

  Vous pouvez nous aider : distribuez Kairos!


En plus des kiosques, Kairos est présent dans plusieurs bonnes libraires. Nous espérons pouvoir déposer le journal dans d’autres de ces bons endroits : si vous connaissez une librairie qui pourrait être intéressée, n’hésitez pas à nous contacter. Si vous voulez vous-même diffuser Kairos, ce sera avec plaisir ! Nous vous expliquerons les modalités simples qui permettent de le faire.

Vous pouvez nous aider :
abonnez vos amis !


Si vous le voulez, nous vous demandons de parler de Kairos autour de vous et d’inviter les personnes qui selon vous pourraient être intéressées à s’abonner au journal. Si vous faites partie d’une association dont l’objet social a quelque chose à voir avec la défense de la liberté d’expression, de la presse indépendante alternative, l’écologie politique, les questions sociales, l’émancipation, les nouvelles formes de luttes, les alternatives, la critique des médias et d’autres sujets abordés dans Kairos, proposez de l’y abonner ! C’est une manière efficace d’améliorer la diversité de la presse en Communauté française et de soutenir le travail bénévole de Kairos.

Vous pouvez nous aider :
Kairos présente !


Enfin, rien de tel que les rencontres pour défendre la presse alternative. Si vous organisez une rencontre, conférence, concert, auberge espagnole, bourse de bicyclettes, concours d’inventions, autre joyeuseté, au cours de laquelle il vous semblerait bienvenu de présenter le journal, demandez-nous et nous essaierons d’être présents.

  Merci déjà pour vos coups de main. Notez également qu’une rencontre des amis de Kairos sera organisée dans le courant du mois d’octobre. Les détails seront annoncés sur notre site www.kairospresse.be et dans la prochaine édition, qui paraîtra à la mi-septembre.

  La rédaction.

Recevez notre lettre d'information

Recevez notre lettre d'information

Website by Pierre Lecrenier & Bien à vous